Au mois de juillet 2012 : première proposition adressée au président de la république pour placer la France au premier rang mondial des pays producteurs-exportateurs d' énergie .      - En retour , une référence : PDR/SCP/CDO/AES/045460 .

Décembre 2013 : envoi de ma troisième et dernière lettre en R-A-R , renouvelant mon offre avec plus de précision .

Depuis ,; succession de courrier en R-A-R- envoyé au gouvernement par mes soins . Le premier fut à l' adresse de Cécile Dufflot qui a coulée depuis . Le second à Arnaud Montebourg qui a du redescendre les marches ministérielles . Le troisième , adressé à monsieur Besnard ( chef de cabinet du président de la république ) toujours aussi discrêt du fait de sa position . Et le dernier en date , envoyé à Ségolène Royale le 2 - 05 - 2014 en R-A-R n° 1A 101 220 2100 5 reçu et signé par Jean-Louis Lavalard  .

A ce jour ; je n' ai toujours pas de réponse claire nette et précise à mon offre !

Entre temps : Par amour des plus fragiles , la France s' est transformée en un pays de mendiants . Des mendiants qui réclament de l' argent , du travail , moins d' impôts , moins de taxes , moins de complications administratives , plus de revenus de leur travail , plus de justice sociale ... Bref ! Quand le peuple se sent mal dirigé ; il cherche à diriger lui même ; ce qui est compréhensible et parfaitement légitime .

Sur la scène internationale , et plus particulièrement devant le président Russe ; QUEL POIDS PEUT AVOIR UN PRÉSIDENT DES MENDIANTS ? Alors qu' à l' heure actuelle , ayant entendu ma proposition ; nous serions en mesure de nous passer du gaz Russe ...                                                                             En matière de poids sur la scène internationale , je vous laisse imaginer ...

Entre temps : Notre onéreux président a déclaré la guerre à l' état islamique , qui lui , est financé par le pétrole ; dont encore une fois nous aurions pu réduire drastiquement la demande grâce au cadeau que je propose à mon pays .                                                                                                                   Gardons des larmes en réserve ! De la part de terroristes sanguinaires , nous pouvons nous attendre à une très longue liste de personnes égorgées et pas seulement . Il aurait été beaucoup trop simple de ne pas financer ces tortionnaires encore une fois , grâce à l' invention que j' offre à mon pays .

Passons sur le chapitre éco-tique porc-taxe ; sur le chapitre usine à touristes de Nantes . Dommage ... En pleine période de vache maigre , une usine à touristes professionnels ... ça c' était la chose judicieuse à faire ! Même un gamin de quatre ans ne s' y serait pas risqué .

Voilà une partie de l' état des pertes à la mi-temps :  - Cinq millions de chômeurs   +    l' économie à l' arrêt complet      +       de la querelle d' égaux transformant l' hémicycle en la plus grande cours de récréation d' école maternelle de la république ; pour amorcer un dialogue de sourds entre partisans du moindre effort et touristes professionnels de la vie .

Tel est l' aboutissement inéluctable d' une politique de Bisounours initiée par des étudiants en mai 1968 . Pour notre plus grand malheur , ces étudiants ont omis de vérifier le résultat de leur dictée nauséabonde avant de nous l' imposer .

Ce que leur dictée ne précisait pas :

- Le véritable socialisme n' est pas d' obliger les travailleurs à financer l' oisiveté des chômeurs ; mais de permettre à tous de vivre dignement d' un travail rémunérateur .

- Le véritable socialisme n' est pas d' obliger les uns à nourrir les gosses des autres , alors que les seconds ne sont pas allés chercher les premiers pour les faire ; mais de permettre que tout salaire subvienne au besoin d' une famille .

- Le véritable socialisme n' est pas d' emmerder les patrons avec de la paperasserie digne d' une masturbation cérébrale stérile avortée à l' entame des préliminaires ; mais d' établir une grille des salaires par corporation en corrélation avec les compétences requises .

- Le véritable socialisme n' est pas de jouer au cartomancien prédicateur d' inversion de courbe du chômage ; mais d' être en mesure de distribuer du travail rémunérateur lorsque celui-ci manque cruellement .

Grâce à cette politique de Bisounours , lorsque les créanciers viendront réclamer leur dû ; qui va leur expliquer nos droits , lorsque nous serons comme les gazaouis  en Palestine ? Un président des mendiants ...

Voila la grosse merde dans laquelle nous sommes . Les têtes en décompositions du gouvernement viennent du résultat de leur politique de Bisounours , clientellistes et compagnie , ainsi que petits arrangements entre amis . C' est cela l' élite du pays qui nous enseignent le droit ? Savent-ils seulement qu' ils ont le droit de se mettre au boulot pour réparer toutes leurs conneries ? Savent-ils seulement qu' ils ont le droit de demander pardon au peuple pour l' avoir enfumé toutes ces années ? Et savent-ils enfin qu' ils ont le droit de se faire des cheveux blancs avec la gestion du merdier qu' ils ont conçu . 

Enfin : Savent-ils qu' ils ont parfaitement le droit de très vite comprendre qu' ils sont payés par le peuple , au service du peuple , et non au service de leur égaux ? Car la gouvernance d' un état n' est pas une annexe pour expérimentation hasardeuse des étudiants de science pot . Un pays se dirige à long terme ; très très long terme .

Quoi qu' en pensent les philosophes nationaux ; un politicien en fin de carrière en connaîtra toujours plus long qu' une poignée d' étudiants , fussent-ils porteurs d' idées soixante-huitardes dont on constate aujourd'hui l' aboutissant .

A présent ; que faisons-nous ?  

Vous vous réveillez pour faire exploser les compteurs de ce blog ; ou je vais  jouer le touriste professionnel en Chine pour les désenfumer ?

En république ; le peuple mérite exactement son droit  , ou plutôt ce qu' il en reste ...